Print page

Procédés de fabrication additive et soustractive

Pour réaliser vos constructions, cara utilise les procédés de fabrication les plus récents. En plus des techniques soustractives traditionnelles, les techniques utilisées comptent également des procédés de fabrication additive de pointe.
Additive und subtraktive Fertigungsverfahren

Procédés de fabrication additive et soustractive

Technologie de pointe au centre de production
  • Technologie de pointe au centre de production
  • Toujours à la pointe de la technologie
  • Applicable à presque toutes les indications
Technologie de pointe au centre de production cara
Les procédés classiques de fabrication soustractive, comme le polissage, l'usinage et le tournage, ont montré leur efficacité. cara a amélioré ces procédés afin de couvrir encore plus d'indications et d'augmenter la rentabilité.
En même temps, cara transfert de nouvelles technologie de CFAO au sein de la technologie numérique dentaire. Ceci inclut des procédés de fabrication grâce auxquels la stratégie de production spécialement développée et optimisée par cara peut produire des surfaces lisses et des structures homogènes de grande qualité.
Epargnez-vous des investissements dans des technologies et des équipements coûteux et rapidement dépassés, avec cara vous utilisez toujours les procédés de fabrication les plus à la pointe.
Procédés de fabrication soustractive au centre de production
Les procédés de fabrication soustractive incluent le polissage, l'usinage et le tournage. Le maintien de la perfection permet la production de restaurations délicates de haute précision à base d'oxyde de zirconium et de piliers unitaires individuels.

Procédés d'usinage soustractif

Le polissage et l'usinage de matériaux dans le domaine de la technologie dentaire ont gagné de l'importance au cours des dix dernières années. Le traitement de matériaux entièrement en céramique comme le dioxyde de zirconium a commencé à cette époque. Aujourd'hui, en plus des moulages dentaires, ces procédés soustractifs constituent des méthodes classiques pour la productions d'armatures.
Ces procédés ont été améliorés en permanence au cours des années afin de couvrir plus d'indications et d'augmenter leur rentabilité.
Processus d'usinage 5 axes simultanés
L'usinage trois axes est suffisant pour un travail classique mais pas pour les restaurations complexes, comme les géométries complexes, les undercuts or diverging copings (avec dépouille ou chapes divergentes). cara utilise un processus d'usinage 5 axes simultanés pour ces cas précis.
L'arbre de fraisage est déplacé de trois degrés de liberté, la pièce est approchée par deux axes supplémentaires.
Procédés d'usinage soustractif

Procédés d'usinage soustractif

Technologie de production optimale
Les composants implantaires nécessitant une précision extrêmement élevée, en particulier dans la région de connexion géométrique, c'est-à-dire la région de connexion entre l'implant et le pilier, le procédé de fabrication diffère ici également des unités de CAO/FAO classiques. En fabrication cara, nous utilisons un procédé soustractif particulier, développé exclusivement pour cette exigence particulière.
Pilier

Pilier

Procédés de fabrication additive au centre de production
Avec les procédés de fabrication additive, les restaurations sont construites par empilement de couches successives. Ceci permet d'obtenir des designs délicats, non poreux et à l'ajustement parfait. Le coûteux travail de révision ou la cuisson par oxydation pour CoCr ne sont pas nécessaires.
Selective Laser Melting (SLM/ frittage laser)

Selective Laser Melting (SLM/ frittage laser)

L'inconvénient majeur des procédés de fabrication soustractive est la perte de matériau de valeur. Pour cette raison, des techniques ont été recherchées il y a déjà 25 ans, grâce auxquelles les composants pouvaient être empilés par couches successives, c'est-à-dire de façon additive.
Ces procédés de fabrication additive sont également connus sous le nom de "prototypage rapide" or "fabrication rapide"..
Selective Laser Melting (SLM/ Frittage laser)
En matière de frittage laser, la construction se fait par stratification de couche de poudre de CoCr. Plus la couche est fine, plus la surface de la construction sera lisse. Une stratégie d'illumination spéciale garantit une structure homogène et scellée et minimise la déformation du composant. Les tensions de la structure sont minimisées.
Stéreolithographie (SL)
En stéréolithographie, la résine plastique sous forme liquide est illuminée par un laser par couches successives et est ainsi traitée. Cela permet de produire des modèles plastique par exemple.
Les bénéfices des procédés de fabrication additive pour vous
Des armatures prêtes pour un recouvrement cosmétique
Le produit fini obtenu par les procédés de fabrication additive cara est une armature à l'ajustement parfait, prête pour le sablage. Les étapes coûteuses de moulage à base d'alliages métalliques non précieux (NPM) ou de cuisson par oxydation ne sont pas nécessaires.
Liberté créatrice maximale
Des géométries très délicates et complexes peuvent être produites par frittage laser, grâce à l'application d'un alliage en poudre par couches successives et d'une poudre d'alliage fondue. Une couche fondue a une épaisseur de 20 µm. Par conséquent, plus la couche est fine, plus la surface est lisse.
Précision non poreuse
Grâce aux procédés de fabrication additive cara, les armatures SLM sont aussi homogènes et aussi bien ajustées que des couronnes et des bridges parfaitement moulés à base d'alliages métalliques non précieux (NPM). Ceci signifie qu'ils peuvent être recouverts cosmétiquement sans bulles.